Procurez-vous le deuxième numéro d’IntranQu’îllités !

archipel.1

Revue IntranQu’îllités, n° 2, mai 2013, 240 p. / 25 euros

La revue se veut d’abord une poétique et un art de vivre. Elle vient d’une Haïti qui, toutes voiles dehors, s’échappe vers des rives inédites. Procurez-vous le deuxième numéro d’IntranQu’îllités ! Vous pouvez le commander chez votre libraire ou via le site de Médiapart !

Les médias en parlent:

«Il existe une revue littéraire et artistique haïtienne de la qualité de la revue XXI et qui n’est pas réservée aux purs poètes mais s’adresse à tous ceux qui sont sensibles au dialogue des imaginaires, dans l’esprit d’Edouard Glissant.» Christian Tortel, l’Actualité littéraire sur France Ô – France Télévisions

«…les textes s’entremêlent comme autant de cartographies intimes et, de leur rencontre avec les images, surgissent d’inattendues gerbes de sens : une mise en mouvement parallèle de l’écoute et du regard, un appel à n’en pas finir avec les mots, les formes, les couleurs…»  extrait de l’article « Archipel du sensible » de Anne Guérin-Castell sur le site de Médiapart

La revue IntranQu’îllités est le coup de cœur d’Anne Bocandé, rédactrice en chef d’Afriscope, le 3/6/2013

Dans la petite liste de nourritures spirituelles à consommer, sans date limite, de Karin Cherlonheix de Ouest-France, lors du Festival Etonnants Voyageurs : «L’Haïtien James Noël avait lancé ici l’an passé une revue mêlant les arts. Il revient avec le n°2 d’Intranqu’îllités. Textes créés spécialement par Dany Laferrière, Yahia Belaskri, Arthur H, Lieve Joris, des poèmes, des tableaux, des dessins, des photos. Ces 240 pages inclassables sont un objet rare.»

«Qu’une revue fasse l’événement est donc exceptionnel. C’est le cas de la revue Intranqu’Illités, lancée au printemps dans un tonnerre d’applaudissement au festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo» François Mauger, Mondomix

Quelques mots d’écrivains et autres amateurs de la revue: 

«I don’t think I’ve ever seen a magazine that combines such powerful images with meaningful, substantive words.» Ben Fountain

«Je suis totalement séduit par « l’objet/livre ». Le choix des illustrations, peintures (surtout) et photographies donnent à l’ensemble une créativité que peu de revues (à l’international) ont aujourd’hui. Et surtout un véritable point de vue esthétique en contre champ des textes. C’est très moderne et très réussi.»  «IntranQu’illîtés : les « il était une fois » de ce début de siècle.»   Jean-Luc Marty

«Une magnifique revue, de très haute tenue dans tous les domaines, voilà un signe essentiel depuis les îles lointaines dont la poésie nous est si proche» Jean-Pierre Siméon, Directeur artistique, Le Printemps des Poètes

«Revue publiée en Haïti par des écrivains haïtiens qui ont invité des écrivains venant de partout pour participer au nouveau printemps de la culture haïtienne après le séisme.» Dany Laferrière

IntranQu’îllités N°2, mai 2013, 240p., 25 €

Peuplée de 150 contributions et répartie en 9 rubriques diversement synchronisées, la revue IntranQu’îllités a placé la barre encore plus haut avec le 2ème numéro.  »Nous avons pris », écrit James Noël,  »le contrôle de tous nos moulins à vent ». La figure de Borges et celle du Che hantent ce labyrinthe traversé par tous les vents du monde.  Les thèmes sont abordés prioritairement par le prisme d’une sensibilité frémissante, avec des créateurs d’horizons divers et d’expressions artistiques différentes. Cette union libre et multiple a accouché d’incroyables pépites. Tous des voleurs de feu qui ont réussi le pari d’une grande fête des imaginaires. La revue IntranQu’îllités vient d’une Haïti qui, toutes voiles dehors, s’échappe vers des rives inédites.  Elle se veut d’abord une poétique et un art de vivre par temps de catastrophe.

Contributions:

Auteurs : Adonis, Jacques Stéphen Alexis, Élodie Barthélemy, Yahia Belaskri, Mathieu Belezi, Franz Benjamin, Pierre-Marc de Biasi, Jean-Marie Blas de Roblès, Gilbert Bourson, Roberto Capanna, Georges Castera, Ramón Chao, Jean-Claude Charles, Fabian Charles, Anne-Camille Charliat, Yves Chemla, Clément Cogitore, Francis Combes, Cécile Desmaisons, Arnaud Delcorte, Julien Delmaire, René Depestre, Ananda Devi, Souleymane Diamanka, Charles Dobzynski, Jean-Claude Charles, José Manuel Fajardo, Esteban Feune de Colombi, Christian Garcin, Ben Fountain, ArturH, Hubert Haddad, Éliphen Jean, Liève Joris, Jack Keguenne, Vénus Khoury-Ghata, Maria Kodama, Jacques Lacarrière, Dany Laferrière, Alex Laguerre, Valérie Marin La Meslée, Paul Harry Laurent, Michel Le Bris, Antoine Hubert Louis, Laure Limongi, Jean-Luc Marty, Madeleine, Monette,Michel Monnin, Laure Morali, Michèle Marcelin Voltaire, Camille Michel, Anne Mulpas, Nadol’s, Bernard, Noël,Wilfried N’Sondé, Makenzy Orcel, Thélyson Orélien, Véronique Ovaldé, Yves Pagés, Ernest Pignon-Ernest, Ernest Pépin, Pia Petersen, Anthony Phelps, Henri Poncet, Ignacio Ramonet, Gaia Riposati, Arnaud Robert,Massimo Saidel, Rodney Saint-Eloi, Martine Salmon, Enna Saplum, Karla Suárez, Jacques Taurand, Michel Vézina, Gary Victor, Marvin Victor, Paul Wamo, Carole Zalberg.

Artistes : Sergine André, Mario Benjamin, Beata Biesniak, Fritz Camille, Barbara Cardone, Marie-HélèneCauvin, Chéby, Fritzner Chéry, Coskun, Michel Clerbois, Manès Descollines, Jean-Ulrick Désert, Gabriele DiMatteo, Nicolas Dreux, Gervais-Emmanuel Ducasse, Préfète Duffaut, Naco Fabré, Jim Fitspatrick, Killy, FrancescoFilidei, Gérard Fortuné, Alexandre Grégoire, Sébastien Jean, Jasmin Joseph, Jorelus Joseph, Fritzner Lamour, Gabriel Liautaud, Dubréus Lherisson, Stivenson Magloire, Manuel Matthieu, Pascale Monnin, Horacio Sapere, Pierre Soulages, Marie Velardi, Emmanuel Van der Meulen, Wozniak, Frantz Zéphirin.

Photographes : Josué Azor, Gérald Bloncourt, Bill Bollendorf, Matthieu Bourgois, Jean-Claude Coutausse, Francesco Gattoni, Stéphane Kenn de Balinthazy, Gaël Monnin, Julian Reno, Marc Lee Steed, Roberto Stephenson, Benjamin Struelens, Olivier Vadrot, Paolo Woods.

La revue

IntranQu’îllités. Ne vous fiez pas à l’île, qui saute aux yeux comme une proposition de soleil, de clichés de sables fins. On est souvent conduit à percevoir  l’île comme un territoire replié sur ses bornes, où il suffirait de pivoter sur un pied pour en faire le tour. Le préfixe In dans IntranQu’îllités pourrait même renvoyer à la négation de l’insularité. Ce titre est une manière, une astuce pour apostropher tous les imaginaires du monde, pour pénétrer les interstices et naviguer dans l’air/ère d’une île-monde. Répartie en rubriques avec les imaginaires comme thème à l’épicentre de ses objectifs, la revue se propose d’être une boîte noire qui capte et rassemble les mouvements, les vibrations et autres intranquillités créatrices.

Ses fondateurs

James Noël, né à Hinche (Haïti) en 1978 est un poète, écrivain, chroniqueur. Il écrit, dit-il, pour débarrasser son corps de tous les mots, histoire d’avancer dans le temps plus léger que le papier. Il est l’auteur d’une dizaine de livres, constitués essentiellement de poésie. Ses publications lui ont valu de nombreuses distinctions et des invitations un peu partout dans le monde. Il vient de terminer une année en tant que pensionnaire à la Villa Médicis.
Pascale Monnin fait partie de la troisième génération des Monnin, famille originaire de Suisse arrivée à Port-au-Prince en 1947, dont le travail de galeristes s’inscrit depuis plus de cinquante ans au coeur de l’effervescence artistique d’Haïti. Peintre, elle s’est forgée une place de choix parmi les « artistes contemporains » haïtiens.

 

IntranQu’îllités N°1, mai 2012, 200 p., 20 €

La revue haïtienne IntranQu’îllités fait la part belle aux imaginaires du monde en rassemblant dans son premier numéro une centaine de contributions avec des participants comme Yanick Lahens, Boris Gamaleya, Laure Morali, Charles Dobzynski, René Depestre, Hubert Haddad, Michèle Marcelin Voltaire, Mario Benjamin, Dany Laferrière, Thélyson Orélien, Fernando Pinto do Amaral, Mario Benjamin, Makenzy Orcel, Marvin Victor, Patrick Chamoiseau, Francis Combe, Imasango, Michel Le Bris, Frankétienne, Francesco Gattoni, Lyonel Trouillot, Bruno Doucey, Dimitri Tolstoi, et tant d’autres…

Répartie en 8 rubriques avec les imaginaires comme thème à l’épicentre de ses objectifs, la revue se propose d’être une boîte noire qui capte et rassemble les mouvements, les vibrations et autres intranquillités créatrices. Ce premier numéro comprend un hommage à Jacques Stephen Alexis et rassemble ainsi des lettres écrites par des auteurs contemporains à leur fille ou fils, réel ou imaginaire, telles la lettre écrite par Jacques Stephen Alexis à sa fille Florence.

IntranQu’îllités est une émanation de l’association Passagers des Vents, première structure de résidence artistique et littéraire en Haïti. « IntranQu’îllités est un regard pluriel sur Haïti », interview de James Noël sur Mondomix.

Diffusion-Distribution :

– Revue IntranQu’îllités, n° 1, mai 2012, 200 p. / 20 euros

– Revue IntranQu’îllités, n° 2, mai 2013, 240 p. / 25 euros

Collectif

Maître d’oeuvre: James Noël et Direction artistique: Pascale Monnin

Format : 20,3 cm x 29,7 cm – ISSN : 2294-0278 – EAN13 : 9772294027018

La revue Intranqu’îllités est distribuée en EUROPE, au CANADA et en Haïti par Pollen Diffusion. Vous pouvez donc la commander chez votre libraire. Elle est disponible sous format numérique ou papier sur le site de Médiapart.

CONTACTS:

passagersdesvents@gmail.com –passagersdesvents.wordpress.com

Ensemble, ils donnent naissance, après le séisme, à l’association Passagers des Vents pour le développement de projets culturels et artistiques innovants, créant la première résidence artistique et littéraire en Haïti (Port-Salut) et la revue IntranQu’îllités.Objectif: offrir l’hospitalité aux imaginaires du monde entier.

Revue IntranQu’îllités, n° 2, mai 2013, 240 p. / 25 euros

La revue se veut d’abord une poétique et un art de vivre. Elle vient d’une Haïti qui, toutes voiles dehors, s’échappe vers des rives inédites. Procurez-vous le deuxième numéro d’IntranQu’îllités ! Vous pouvez le commander chez votre libraire ou via le site de Médiapart !

LANCEMENT AU FESTIVAL ÉTONNANTS VOYAGEURS À SAINT-MALO 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s